facture


facture

1. facture [ faktyr ] n. f.
XVIe; « fabrication » XIIIe, puis « travail, œuvre »; a. fr. faiture; lat. factura « fabrication », de facere « faire »
1(1548) Didact. Manière dont est faite une œuvre d'art, dont est réalisée la mise en œuvre des moyens matériels et techniques. Facture propre à un poète. manière, style, technique. La facture d'un sonnet, d'une strophe. « une petite eau-forte [de Rembrandt], de facture hachée, impétueuse » ( Fromentin).
2Techn. Fabrication des instruments de musique ( 1. facteur). La facture d'un piano, d'une harpe.
Jeux de la petite, de la grosse facture : jeux d'orgue dont les tuyaux sont étroits, larges.
facture 2. facture [ faktyr ] n. f.
• 1583; lettre de facture 1540; de facteur « agent commercial »
1Pièce comptable indiquant la quantité, la nature et les prix des marchandises vendues, des services exécutés. compte, état, note. Vendre aux prix de facture. Facture pro forma ( pro forma) :devis précisant les conditions d'une commande avant signature d'un contrat, document souvent nécessaire dans le cas d'un paiement par crédit documentaire.
Décompte, note d'une somme à payer. Dresser, établir, faire une facture. facturer. Envoyer, présenter une facture. Payer, régler, solder une facture (aussi addition, note) . Facture protestable. Fausses factures destinées à alimenter une caisse noire (aussi surfacturer; 2. taxi) . Marchandises conformes à la facture, garanties sur facture.
2Fam. Ensemble des dépenses occasionnées par un événement public. La facture de la guerre. Qui va payer la facture ?

facture nom féminin (bas latin factura, fabrication) Littéraire. Manière dont une chose est faite, en matière de beaux-arts ou de littérature : Des vers de bonne facture. Construction des instruments de musique, spécialement des instruments autres que ceux à cordes frottées. ● facture (synonymes) nom féminin (bas latin factura, fabrication) Littéraire. Manière dont une chose est faite, en matière de beaux-arts...
Synonymes :
- caractère
- exécution
- fabrique (vieux)
- façon
facture nom féminin (de facteur) Pièce comptable par laquelle le vendeur fait connaître à l'acheteur le détail et le prix des marchandises vendues, des services exécutés. Somme à payer, décompte : Régler une facture. La facture pétrolière.facture (expressions) nom féminin (de facteur) Prix de facture, prix d'achat. ● facture (synonymes) nom féminin (de facteur) Somme à payer, décompte
Synonymes :
- douloureuse (familier)

facture
n. f.
d1./d Manière dont est traitée, réalisée une oeuvre de création. Ce portrait est d'une facture énergique.
d2./d TECH Fabrication des instruments de musique.
————————
facture
n. f.
d1./d Pièce comptable détaillant la quantité, la nature et le prix de marchandises livrées ou de services, afin d'en demander ou d'en attester le règlement.
|| Facture pro forma, établie à titre indicatif avant la livraison.
|| Prix de facture: prix d'achat en fabrique.
d2./d (Québec) (Emploi critiqué.) Addition (dans un restaurant), note (dans un hôtel).

I.
⇒FACTURE1, subst. fém.
A.— [Le compl. du nom, explicité ou non, désigne une œuvre d'art, un artiste] Manière dont une œuvre d'art est composée sur le plan technique. La facture de M. Caillebotte est simple; sans tâtillonnage (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 115). Les deux panneaux de l'Arbre et de l'Annonciation, d'une facture plus libre dans le mouvement et les draperies (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 235) :
Ce sont [les vers de V. Hugo] des merveilles de facture dont on ne saurait se lasser d'admirer le travail libre et parfait, la science profonde et ailée.
ZOLA, Nos aut. dram., 1881, p. 51.
De facture. Dont la composition sur le plan technique est savante, difficile. Chanter horriblement faux un couplet de facture dans une revue de fin d'année (HALÉVY, Mar. d'am., 1881, p. 229). Les « Poèmes saturniens » (...) n'annonçaient point (...) le plus vrai des poètes contemporains. Pourtant, à travers les morceaux de facture (...) on y devinait une espèce de génie étrange (FRANCE, Vie littér., 1891, p. 312).
Prix de facture. Non seulement un service complet (...) en pâte tendre de Sèvres (...) vaut cent mille francs, mais c'est le prix de facture. Un pareil service se payait cinquante mille livres à Sèvres, en 1750 (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p. 35).
B.— Fabrication d'instruments de musique, en particulier d'instruments à clavier. Le mécanisme de la petite flûte, tel qu'il existe depuis les perfectionnements obtenus par la facture moderne leur rend facile l'exécution des traits rapides (DUREAU, Instrument. et orchestr., 1905, p. 6).
P. méton. ,,Dimension des tuyaux d'orgue. Jeux de la petite, de la grosse facture`` (Ac. 1932).
Rem. On rencontre ds la docum. factureur, facturier, subst. masc. Artiste dont la facture est appréciée. L'un des bons facturiers que peut citer la France, Je fais avec le vers, devenu mon hochet, Ce que Paganini fait avec son archet (POMMIER, Crâneries, 1842, p. 185). M. Mouchy doit aimer Ribera et tous les vaillants factureurs; n'est-ce pas faire de lui un grand éloge? Du reste son tableau est bien composé (BAUDEL., Salon, 1845, p. 33).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. : //. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. XIIIe s. [ms. BN f. 25438] eguas de facture et de visaige (Amis et Amiles, Nouvel. du XIIIe, édition Moland et D'Héricault, p. 50); 1548 « manière dont une œuvre est composée » (SÉBIL., Art poét., p. 252 ds GDF. Compl.). Empr. au lat. impérial factura « façon, fabrication », cf. l'a. fr. faiture « action de faire, création, production » au XIIe-XVIe s. (GDF., T.-L.), d'orig. populaire.
II.
⇒FACTURE2, subst. fém.
État détaillé de la nature, de la qualité et du prix des marchandises vendues, des services fournis. Garanti sur facture. Faire, établir, envoyer, présenter une facture (Ac. 1932). Mme Nicolle m'a réclamé (avec longue facture à l'appui) « deux mille quatre-vingt-cinq francs » dus à elle, dit-elle, par Mme Victor Hugo (HUGO, Corresp., 1869, p. 203). Les questions harcelantes et déprimantes de la domesticité et des factures de fournisseurs (ROLLAND, Beeth., 1937, p. 79) :
Ce lait (...) de Candès, surtout, me combla de stupéfaction. La facture portait cinquante et un flacons. Six cent trente-sept francs cinquante de lait (...) de Candès.
BENOIT, Atlant., 1919, p. 208.
P. méton. Montant des marchandises vendues, des services fournis. Acquitter, régler une facture. Des factures que je n'arrivais pas à payer, des petites pourtant (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 362).
Honorer une facture; la facture sera lourde, salée.
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le subst. masc. facturier. a) Employé qui s'occupe des factures. Au fém., en appos. Dactylo facturière (Lar. Lang. fr.). b) Livre, classeur où sont conservées les factures. c) ,,Machine mécanographique permettant l'établissement des factures`` (GING.-LAURET 1973).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1540 lettre de facture (Ordonn. ds Rec. gén. des anc. lois fr., éd. Isambert, Decrusy, Armet, t. XII, p. 688). Dér. du rad. de facteur (agent commercial); suff. -ure.
STAT. — Facture1 et 2. Fréq. abs. littér. :304. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 294, b) 555; XXe s. : a) 706, b) 319.

1. facture [faktyʀ] n. f.
ÉTYM. XVIe; « fabrication », XIIIe, puis « travail, œuvre, créature »; anc. franç. faiture; lat. factura « fabrication », du supin de facere « faire ».
1 Didact. Manière dont est faite (une œuvre d'art), dont est réalisée la mise en œuvre des moyens matériels et techniques. || La facture d'une sonate. Absolt. || Morceau de facture, qui offre des difficultés d'exécution.La facture d'un sonnet, d'une strophe. Manière, style, technique. || Des vers d'une bonne facture.Couplet de facture, où l'auteur a utilisé des rimes rares, redoublées, etc.
1 M. Chênedollé a assurément beaucoup de talent, beaucoup d'esprit; il fait parfaitement les vers, il a une facture à lui […] (Chênedollé : Jugement de Fontanes sur moi rapporté par Villemain).
Sainte-Beuve, Chateaubriand…, t. II, p. 236, note.
2 Il (Banville) tend non seulement à la perfection de la facture, mais aux rythmes rares, à la rime riche, « clou d'or », dit-il, de la poésie, à la difficulté pour elle-même.
R. Jasinski, Hist. de la littérature franç., t. II, p. 575.
Facture d'un tableau, d'un dessin. Faire (n.). || Un portrait d'une facture savante.
3 (…) une petite eau-forte (de Rembrandt), de facture hachée, impétueuse (…)
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 3 (→ Douteux, cit. 6).
Un bijou d'une belle facture. Exécution, façon, travail.
2 (Mil. XIXe). Techn. Fabrication des instruments de musique. Facteur (I., A., 2.). || La facture d'un piano, d'une harpe.
4 Antoine travaillait à son troisième violon. Pour celui-ci, il avait obtenu que maître Nicolas lui cédât une coupe de bois de qualité, et il utilisait un moule de son invention, très légèrement plus large et plus long que le grand patron de son maître. Cette facture promettait un volume sonore plus ample, tout en conservant le timbre doux et feutré qui faisait la célébrité des violons de Crémone.
Herbert Le Porrier, Le Luthier de Crémone, p. 61.
Dimensions, qualités des tuyaux d'orgue. || Jeux de la petite, de la grosse facture : jeux dont les tuyaux sont étroits, larges.
————————
2. facture [faktyʀ] n. f.
ÉTYM. 1611; 1540, lettre de facture; de facteur « agent commercial », et suff. -ure.
1 Comm. et cour. Pièce comptable indiquant la quantité, la nature et le prix des marchandises vendues, des services exécutés. Bordereau, compte, état, mémoire, note, relevé. || L'en-tête de la facture indique la raison sociale de l'entreprise qui établit la facture, le nom et l'adresse de l'acheteur, la date, le mode de livraison; le corps de la facture énumère les articles, le prix unitaire, le total des sommes dues, le mode de paiement. || Facture d'expédition, d'une marchandise transportée. || Facture consulaire, visée par le consul du pays destinataire et prouvant l'origine des marchandises qu'elle représente. || Prix de facture, auquel le marchand a acheté au producteur. || Vendre au prix de facture.
1 (…) un service complet pour un dîner de douze personnes en pâte tendre de Sèvres, qui n'est pas de la porcelaine, vaut cent mille francs, mais c'est le prix de facture. Un pareil service se payait cinquante mille livres, à Sèvres, en 1750. J'ai vu des factures originales.
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 553.
Facture pro forma pour la forme ») : facture anticipée qui permet d'obtenir une autorisation d'achat ou de crédit.
2 Cour. Décompte, note d'une somme à payer. || Dresser, établir, faire une facture. Facturer; composteur. || Envoyer, présenter une facture. || Payer, régler, solder une facture ( aussi Addition, note; fam., douloureuse). || Acquitter, honorer une facture. || Marchandises conformes à la facture, garanties sur facture.
2 Des factures que je n'arrivais pas à payer, des petites pourtant (…)
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 362.
Fig. Fam. Garanti sur facture : certain. || Je te garantis sur facture que… : je t'assure que…
3 (…) après cela, le coup de cafard serait garanti sur facture.
Pierre Mertens, Nécrologies, p. 38.
REM. Facture ne s'emploie guère en parlant des sommes à payer de la main à la main, notamment au café (où l'on évite un terme spécifique et où l'on dit : combien je vous dois ?, combien ?), au restaurant (où l'on emploie surtout addition), à l'hôtel (note). La pièce comptable s'appelle couramment addition et note, dans ces cas-là (alors qu'on emploie couramment facture pour un objet acheté relativement coûteux; compte dans les autres cas).
DÉR. et COMP. Facturer, facturette, facturier, facturière. Facture-congé. Affacturage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Facturé — Facture (comptabilité) Une facture est un document qui atteste de l achat ou de la vente de biens ou services. Une facture est un document comptable par lequel un fournisseur établit une créance, résultant de la fourniture d un bien ou de la… …   Wikipédia en Français

  • facture — 1. (fa ktu r ) s. f. 1°   Manière dont une chose est faite ; usité seulement, en ce sens, en parlant de productions littéraires, de musique, de peinture. La facture de ce tableau est bonne. •   Vaudeville, dont la facture annonce un assez bon… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Facture — Fac ture, n. [F. facture a making, invoice, L. factura a making. See {Fact}.] 1. The act or manner of making or doing anything; now used of a literary, musical, or pictorial production. Bacon. [1913 Webster] 2. (Com.) An invoice or bill of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • facture — Facture. subst. f. Memoire des marchandises qu un Commissionnaire envoye à un marchand. Les marchandises se sont trouvées conformes à la facture …   Dictionnaire de l'Académie française

  • facture — FACTURE: Toujours trop élevé …   Dictionnaire des idées reçues

  • facture — фр. [фактю/р], англ. [фэ/кчэ] Faktur нем. [фактур] 1) фактура, письмо, стиль 2) производство муз. инструм …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • facture — [fak′chər] n. [ME < OFr < L factura < facere, to make, DO1] the manner in which something, esp. a painting, is made or executed …   English World dictionary

  • FACTURE — s. f. T. de Commerce. État, mémoire qui indique en détail la quantité, la qualité et le prix des marchandises qu un négociant, un marchand, etc., envoie à quelqu un, associé, commettant, commissionnaire, ou autre. Dresser une facture. Facture de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Facture — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Facture », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Facture (comptabilité) Facture… …   Wikipédia en Français

  • FACTURE — n. f. T. de Commerce Mémoire où un vendeur indique en détail la quantité, la qualité et le prix de marchandises qu’il a livrées à quelqu’un. Faire, établir, envoyer, présenter une facture. Les objets portés sur la facture. Les marchandises se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)